C’est sur le score de 2-2, que Bordeaux et Ajaccio se séparent aujourd’hui lors de ce match de la 6ème journée de Ligue 1.

Après une première mi-temps solide, des deux côtés, Bordeaux tente de produire du jeu afin de se créer des occasions de buts, grâce  notamment à Trémoulinas, toujours précis dans ses centres millimétrés. Néanmoins le match n’est pas de grande qualité, les deux équipes ont du mal à trouver la faille dans l’équipe adverse. C’est alors, sur un corner tiré majestueusement par Plasil, que le Brésilien Henrique catapulte le ballon en pleine lucarne. Pour son premier but dans cette saison 2012-2013, Henrique délivre tout un stade, place aux chants des supporteurs ! Les bordelais, jouant davantage, optent pour du jeu sur les côtés, Trémoulinas, toujours en jambe essaye le tir, mais sa tentative manque la lucarne d’Ochoa. Peu de temps après, le jeune Saivet exploite son talent, et enroule magnifiquement une frappe du pied droit, qui s’écrase sur le poteau, et le ballon longera la ligne sans rentrer ! Que des regrets pour notre Espoir Français ! Quelques instants après, sur un corner d’Ajaccio, suivit d’un cafouillage dans la surface de réparation, les visiteurs égalisent par Faty à la 64ème minute, Carrasso ne pouvant rien faire.

A la 67ème minute, Gillot sort le tchèque Jaroslav Plasil, (celui-ci retrouvant sa qualité de jeu, et son expérience), pour faire rentrer Abdou Traoré, peu utilisé par Francis Gillot. Le coach girondin opte également pour un changement offensif en faisant rentrer Diabaté, et en sortant le fantôme Jussiê, très discret aujourd’hui.

Après une pause boisson, dans ce deuxième match pour Bordeaux à 14h ! Obraniak nous offre une splendide frappe des 25 mètres, mais celle-ci ne trompe pas Ochoa, très vigilant. Par ailleurs de l’autre côté du terrain, Carrasso est avertie d’un carton jaune, après une faute sur Eduardo, hors de sa surface de réparation. Les visiteurs prennent confiance en eux après leur égalisation, mais celle-ci emmènera une erreur de la défense corse, et Trémoulinas délivrera un caviar sur la tête de Gouffran, qui inscrit là, le second but bordelais de la partie.

Pour les dix dernières minutes, Francis Gillot sort Henri Saivet, (toujours présent mais manquant de chance sur son action), pour faire rentrer Marange. Il reste plus que 10 minutes à tenir pour nos Girondins ! Les Bordelais essayeront d’enfoncer le clou, en inscrivant le troisième but, par l’intermédiaire d’Obraniak, mais ses tentatives sont stoppées par le gardien corse. Les deux équipes rentrent dans le temps additionnel. C’est alors que la catastrophe arrive, Belghazouani égalise par un contrôle et une frappe du droit. Bordeaux retombe dans une spirale de manque de sérénité en fin de match. Bordeaux a néanmoins une dernière occasion sur coup franc, mais le réalisme fut à l’abandon.

Les Girondins de Bordeaux perdent encore 2 points à domicile, et se positionnent à la 6ème place. Ils affronteront Lyon, à 21h dimanche 30 septembre à Gerland.

 

Crédit photo accueil : L’Equipe.fr



Laisser un commentaire