Deception Wahbi KHAZRI

Depuis un mois, les Girondins de Bordeaux sont invaincus et se sont replacés dans la course à l’Europe. Le match nul du week-end dernier face à Rennes (1-1) est un petit coup de frein, mais reste un résultat à l’extérieur. Ce samedi (20h, diffusion sur beINSPORTS), Bordeaux devra battre Reims (15e), qui n’a toujours pas gagné en 2015. Si le sprint final est réellement lancé, ce genre de rencontre doit être gagné. Alors, vainqueur ou pas ? Éléments de réponse…

FCGB-SDR : le passé

Les 10 derniers Bordeaux-Reims en Ligue 1

1-1 (71/72) 2-0 (72/73) 3-0 (73/74) 2-0 (74/75) 2-3 (75/76) 3-1 (76/77) 2-0 (77/78) 0-0 (78/79) 0-0 (12/13) 0-0 (13/14)

Sur l’histoire globale, en 24 confrontations dans l’antre de Chaban-Delmas, Bordeaux a vaincu à 14 reprises cet adversaire champenois. Mais, étant donné que la plupart des rencontres se sont jouées dans la décennie 1970, ça ne sert à rien d’en faire l’analyse… Dans un passé récent, depuis la remontée (qui nous a tous réjoui) de Reims dans l’élite, les deux matchs joués à Bordeaux n’ont pas été mémorables. Ni Cédric Carrasso, ni Kossi Agassa, n’ont été trompé. L’an dernier, l’excellent gardien rémois avait réalisé une prestation XXL en inhibant tous les espoirs bordelais. Le score nul et vierge plongeait le club, à l’époque coaché par Francis Gillot, dans la zone de relégation. Si l’on remonte dans l’histoire jusqu’en 1978-1979, le score final reste inchangé. A l’époque, à Bordeaux, évoluaient des Gernot Rohr, Alain Giresse. Le nouveau coach du Burkina Faso et l’ancien entraîneur du Sénégal ont fini, à cette saison, à la 10e place d’un championnat dominé à l’époque par le RC Strasbourg, et où l’historique club champenois avait terminé… à la dernière place.

FCGB-SDR : les forces en présence

Après un mois de décembre et un début janvier catastrophique, Bordeaux retrouve des couleurs, tant dans le jeu que dans un plan comptable. Ses deux victoires face à Evian-TG (1-0) et contre Saint-Etienne (1-0) ont fait un bien fou à l’équipe et aux supporters, même si les victoires n’ont pas été prolifiques en terme de buts. Rappelons que les Girondins ont un goal-average peu reluisant (+0). Whabi Khazri, en grande forme depuis son retour de la CAN, porte l’équipe offensivement et fait vraiment du bien, tout comme Diego Rolan qui, malgré des petits problèmes comportementaux, s’avère être un véritable facteur + en attaque. Même si lors de leur dernier déplacement, à Rennes, Bordeaux a partagé les points avec la formation bretonne (1-1), 7 points en 9 matchs est un bon bilan. Maintenant il faut poursuivre l’embellie vue depuis trois semaines, en s’imposant face à un adversaire mal classé. Le 4-4-2 en losange, mis en place depuis trois semaines justement, fonctionne bien. Les relations entre Kiese Thelin, Rolan et Khazri sont très bonnes. Encore une fois, à confirmer dès ce week-end !

A Reims, sans mauvais jeu de mot, on ne fait pas péter le champagne en 2015… Depuis le début d’année civile, les hommes de Jean-Louis Vasseur n’ont jamais empoché les trois points de la victoire. Cette saison, Reims est sur courant alternatif. En début d’exercice, les champenois ont plongé, jusqu’à être relégables, avant de remonter jusqu’à la première partie de tableau ! Mais depuis les fêtes, Reims flirte avec la zone dangereuse. Aujourd’hui 15e, Reims sort d’un match nul face à Metz, un autre concurrent au maintien. Capable d’aller gagner à Rennes, il ne faut pas penser que cette rencontre est déjà gagnée. Benjamin Moukandjo (et Odaïr Fortes), David N’Gog sont capables, avec des caractéristiques opposées, de créer du danger devant les cages adverses. Il ne faut pas oublier que ce sont eux qui sont allé chercher un point au Vélodrome dans le temps additionnel, sur une tête de N’Gog, le parisien de formation… Quand on voit les derniers scores à Chaban-Delmas ainsi que la défaite bordelaise à Delaune (0-1, sur un C.S.C de Faubert), il n’y a vraiment pas de quoi penser que la victoire est acquise.

Retrouvez les groupes de Bordeaux et Reims.

FCGB-SDR : les pronos de la Rédac’AG

Ando : 2-1, buts de Khazri et Rolan

Guillaume : 2-0, buts de Khazri et Touré

Clem : 2-0, buts de Rolan et Kiese Thelin

Kévin : 4-1, buts de Rolan, Sané, Kiese Thelin, Khazri

Valso : 2-0, buts de Khazri et Touré

Stefan : 2-0, buts de Rolan et Kiese Thelin

Jeff : 3-0, buts de Khazri et Rolan (x2)

Jean-Mat : 3-1, buts de Kiese Thelin (x2) et Rolan



Laisser un commentaire