A la veille d’affronter Bastia dans le cadre de la 28ème journée de Ligue 1, Francis Gillot a affirmé en conférence de presse qu’il effectuerait « beaucoup de changements » dans son 11 de départ. L’enchainement des matchs étant difficile pour nos Girondins, il faut donc s’attendre à un turn-over, des joueurs comme Florian Marange, Marc Planus ou André Biyogo Poko, épargnés jeudi, pourraient débuter. La priorité du moment est clairement définie, car même s’il veut faire pour le mieux en championnat, l’entraineur bordelais, avoue penser davantage à la coupe.

Voici un extrait de son entretien accordé au site officiel :

Bastia est diminué avec des suspendus et blessés. Est-ce l’occasion rêvée pour une victoire ??

«Nous sommes diminués aussi physiquement par les matches de Coupe d’Europe. Nous avons un suspendu et des blessés. La réflexion est de se demander si je fais tourner pour avoir de la fraîcheur jeudi. On se rend compte qu’en remettant l’équipe type de Coupe d’Europe, nous ne sommes pas opérationnels le dimanche. Beaucoup de changements vont s’opérer dimanche. Cela va s’équilibrer.»

Comment garder les joueurs sous pression en championnat ?

«Pour l’instant, nous pensons davantage à la Coupe. C’est indéniable. Tant que nous serons qualifiés dans les deux coupes, cela sera compliqué de se focaliser sur le championnat. Si nous jouions le mercredi comme tout le monde, le dimanche, nous aurions plus de forces pour défendre nos chances. Les joueurs ne choisissent pas les matches mais inconsciemment, ils ont moins d’énergie.»

Francis Gillot revient également sur le match de Benfica, l’intégration de Rolan sur le terrain et l’inefficacité offensive des attaquants ainsi que des milieux de terrain Gregory Sertic et Nicolas Maurice Belay qui doivent marquer davantage selon lui.

Pour lire l’intégralité de cette interview, cliquez ICI

Source : girondins.com

 



Laisser un commentaire