Les Girondins de Bordeaux remportent cette rencontre sur le score de 2-0 face à Lyon.

Après une première mi-temps très difficile côté bordelais, où ils ne montrent aucune opportunité offensive, Bordeaux se dévoile petit à petit en 2nd mi-temps, néanmoins les Lyonnais gardent la tête sur les épaules, par une nette occasion de Lisandro en tout début de 2nd mi-temps. Mais c’est un nouveau Bordeaux, qui rentre sur le terrain, car aussitôt, Gouffran réplique mais la finition reste à prouver ! Lyon montrera alors de beaux enchaînements, qui amènera des occasions, mais l’attaque lyonnaise est en manque de réalisme, Carrasso, sur son petit nuage avec son talent monstrueux, stoppe magnifiquement chaque tir adverse. Le ryhtme augmente, les 22 joueurs sont davantages en mouvement, c’est par un centre impeccable de Plasil, que Diabaté reprend de la tête un ballon smatché, mais Vercoutre reste sur sa ligne et ne tremble pas. A la 57ème minute, Henrique prend un carton jaune, pour sa première faute dans le match. Le Brésilien restera serein tout au long du match, et sa technique et son physique permettent à la défense Bordelaise de rester solide depuis de nombreux matchs. Le match s’emballe en occasions, les Lyonnais, avec une possession de ballon très supérieure aux Bordelais, et une multitude d’occasions, se montrent encore dangereux par l’intermédiaire de Grenier, mais notre portier Bordelais, toujours dans un grand soir comme aujourd’hui, montre sa détermination et sa rigueur en stoppant toutes les frappes.

La libération arrive suite à un enchaînement côté gauche entre Trémoulinas et Obraniak, l’ailier gauche girondin entre dans la surface de réparation et tente sa chance, son tir sera légèrement dévié par Lovren, mais trompera le gardien. Dans un match dominé totalement par Lyon, c’est les visiteurs qui ouvre le score à la 64ème minute. Lyon tentera toutefois de réagir, mais Carrasso encore et toujours sort le ballon en corner. Néanmoins, ce corner tiré par Grenier sera concrétisé par la tête de Lacazette, mais l’arbitre Mr Duhamel, ne valide pas ce but sur décision de son assistant suite un ballon a priori sorti. Lyon sera toujours d’attaque, mais leurs offensives manqueront de précisions ou bien seront arrêtés par Carrasso.

A la 79ème minute, Gouffran cède sa place à Saivet, l’ancien Caennais n’aura pas trouvé le chemin des filets dans cette partie, mais sa présence fut précieuse. Les Rhodaniens, tentent toujours de revenir au score, mais Bordeaux réaliste dans ses quelques occasions, fait le break par le géant Malien Diabaté, sur une tête, qui trompe la vigilance de Vercoutre à la 83ème minute. Diabaté prouve son envie de bien faire et par sa motivation personnelle, offre alors une énorme délivrance aux supporteurs Bordelais, par ce but si précieux, mettant davantage Bordeaux à l’abri d’une égalisation.

Les Hommes de Rémi Garde, ont pris un coup sur la tête par ce deuxième but encaissé. Ils essayèrent toutefois de sauver l’honneur, mais la malchance hante les Lyonnais. Plasil sortira à la 89ème minute, remplacé par Jussiê. Le Tchèque fut présent, même si le milieu de terrain des Bordelais n’aura été de grande qualité aujourd’hui.

Les deux équipes se séparent sur le score de 2 buts à 0 pour Bordeaux. Les Marine et Blanc poursuient leur série d’invincibilité en réalisant un parfait hold-up à Gerland. La victoire est très importante, après 4 matchs nul à la suite. Il y a l’absence de manière dans cette victoire mais elle est précieuse. Le système à 5 défenseurs reste toutefois très utile et efficace à Bordeaux. Francis Gillot a un effectif réduit, par l’absence de 4 joueurs, mais il réussit toutefois à imposer une rigueur et une force à son groupe. Bordeaux se positionne à la 5ème place, et jouera Newcastle, jeudi prochain, en Europa League.

 

Crédit photo accueil : Le Progrès



Laisser un commentaire