La première partie de saison terminée, il est temps de faire un bilan sur la prestation de nos joueurs. Après chaque rencontre, la rédaction d’ActuGirondins a attribué une note à chaque joueur bordelais ayant disputé au moins 45 minutes (elle correspond à la moyenne des notes de tous les rédacteurs). Pendant cette trêve nous vous proposons donc un classement de notre effectif, établi avec la moyenne de ces notes.

LE CLASSEMENT (13ème à la 9ème place)

Avec 19 journées de championnat et 2 matchs de Coupe de la Ligue, nos Girondins ont disputé 21 rencontres toutes compétitions confondues. Après les joueurs aux plus mauvaises moyennes, nous remontons le classement pour découvrir ceux situés entre la 13ème et la 9ème position.

13ème : Maxime POUNDJÉ

Moyenne : 4.17/10

6 matchs joués, 6 titularisations, 6 notes
Meilleure note : (contre Saint-Etienne)
Pire note : (à Toulouse et contre Lille)
Joueur AG du match : jamais

A un poste d’arrière gauche qui cherche un véritable preneur, Maxime Poundjé a eu sa chance en cette première partie de saison. Il l’a démarré titulaire, profitant de l’absence de Diego Contento. Sa première sortie, face à Saint-Etienne, fût d’ailleurs une réussite (6/10). Une bonne performance qu’il n’a pas su confirmer, ni à Toulouse (3/10), ni devant Nantes (4/10). Blessé, puis écarté pour un retard avant le match à Châteauroux, notre numéro 29 est revenu dans le coup, avec un match sans histoire du côté de Guingamp (5/10). Face aux difficultés connues par son concurrent, il avait vraiment l’occasion de s’imposer comme un titulaire en puissance, mais il a encore affiché ses limites, notamment devant Lille (3/10), une rencontre qu’il a du interrompre à la pause, blessé.

12ème : Jérémy TOULALAN

Moyenne : 4.23/10

13 matchs joués, 13 titularisations, 13 notes
Meilleure note : (contre Nice en CdL)
Pire note : (contre Monaco)
Joueur AG du match : jamais
2 cartons jaunes

Première recrue du mercato, Jérémy Toulalan devait stabiliser le milieu bordelais, apporter son expérience et son savoir faire à une équipe de nouveau ambitieuse. Malheureusement, comme pour Jérémy Ménez, cette arrivée nous laisse encore clairement sur notre faim ! Suspendu lors de la première journée, il a peiné d’entrée face à Toulouse (3/10) avant de se blesser face à Nantes. Revenu pour la défaite au Parc (3/10), il a souvent déçu. S’il est actif à la récupération, sa lenteur et son imprécision ont souvent sauté aux yeux (3/10 à Rennes, ou 4/10 à Guingamp). Finalement, il n’aura réellement convaincu que lors des deux matchs face à Nice, en Coupe (7/10), comme en Ligue 1 (6/10), ce qui est bien trop peu pour un joueur de sa trempe. On espère que le diesel est enfin lancé pour 2017 !

11ème : Nicolas PALLOIS

Moyenne : 4.28/10

18 matchs joués, 18 titularisations, 18 notes
Meilleure note : (à Marseille et contre Lorient)
Pire note : (contre Monaco)
Joueur AG du match : 1 fois (à Marseille)
1 but, 5 cartons jaunes, 1 carton rouge

Où est passé Nicolas Pallois ? Meilleur joueur de champ des deux saisons précédentes, notre défenseur est clairement décevant depuis le début de l’exercice 2016-2017. Après une rencontre sans histoire face à Saint-Etienne (6/10), il passe totalement au travers de son match à Toulouse, couronnant sa prestation désastreuse par une expulsion idiote dans les dernières secondes (1/10). Evidemment, il lui est déjà arrivé de passer à côté de certains matchs, mais cette saison, c’est devenu monnaie courante ! Méconnaissable au Parc (2/10), fébrile face à Lille (3/10), ridicule contre Monaco (0/10) ou à Montpellier (1/10), notre roc s’est effrité à de trop nombreuses reprises. C’est d’autant plus dommage qu’il est toujours capable de se montrer impérial, rapide et efficace, comme nous l’avons vu à Marseille (7/10) ou face à Lorient (7/10) notamment. Il va falloir qu’il retrouve sa régularité rapidement pour que Bordeaux redevienne solide !

10ème : Jaroslav PLASIL

Moyenne : 4.40/10

21 matchs joués, 20 titularisations, 20 notes
Meilleure note : (contre Nantesà Lyon, à Metz, à Marseille, contre Lorient, contre Nice en CdL)
Pire note : (contre Monaco)
Joueur AG du match : jamais
1 but, 3 passes décisives, 1 carton jaune

Seul joueur à avoir pris part aux 21 matchs depuis début août, Jaroslav Plasil est incontournable dans l’esprit de Jocelyn Gourvennec. Homme d’expérience, notre capitaine a rarement atteint des sommets cette saison. Pourtant, avec 1 but et 3 passes décisives, il a réalisé quelques matchs intéressants, comme lors du succès à Lyon (6/10) ou de la qualification face à Nice en Coupe de la Ligue (6/10). Malgré tout, il a également déçu à de nombreuses reprises, son association avec Toulalan se révélant souvent être un échec. Au Parc (2/10), face à Lille (3/10) ou face à Monaco (0/10), le Tchèque est notamment apparu effacé, fébrile et trop peu influant, défensivement comme offensivement. A 35 ans, difficile pour autant de lui en demander énormément. Il a certainement besoin de souffler et d’être plus épaulé !

9ème : Grégory SERTIC

Moyenne : 4.43/10

15 matchs joués, 14 titularisations, 14 notes
Meilleure note : (à Lyon)
Pire note : (contre Monaco)
Joueur AG du match : jamais
1 but, 2 cartons jaunes

Après un an d’absence, Grégory Sertic entamait cette saison avec un corps et un moral tout neuf. Polyvalent il a alterné les matchs en défense centrale et au milieu du terrain, d’abord avec grand talent, avant de connaître un coup de mou. Son match référence, le Franco-Croate l’a sorti au Parc OL (8/10). En plus d’avoir été impérial défensivement, il s’était offert un but capital. Bon également à Metz (6/10), il a été un homme fort de la bonne période bordelaise, mais à l’image de l’équipe, il n’a pas su conserver ce niveau très longtemps. Au Parc (2/10), face à Lille (3/10) ou à Montpellier (2/10), il est notamment passé à côté, laissant au final une impression très mitigée… Annoncé aux Etats-Unis, il pourrait quitter Bordeaux dès cet hiver.

Dès demain, retrouvez la suite du classement, avec les joueurs classés entre la 8ème et la 4ème place.




Laisser un commentaire