La saison 2015-2016 étant achevée, il est temps de faire un bilan sur la prestation de nos joueurs. Après chaque rencontre, la rédaction d’ActuGirondins a attribué une note à chaque joueur bordelais ayant disputé au moins 45 minutes (elle correspond à la moyenne des notes de tous les rédacteurs). La saison terminée, nous vous proposons donc un classement de notre effectif, établi avec la moyenne de ces notes.

LES JOUEURS HORS CLASSEMENT (1/6)

Battu d’entrée par Reims (1-2), Bordeaux a terminé la saison par une autre défaite à Caen (1-0). Entre ces deux échecs, les Girondins ont disputé 50 autres rencontres toutes compétitions confondues. Si beaucoup de joueurs ont été utilisés par Willy Sagnol et Ulrich Ramé, certains n’ont pas beaucoup joués. Dans cette première partie de notre bilan, nous nous intéresserons donc aux joueurs ayant reçu 2 notes au maximum.

Baba TRAORÉ

1 match joué, 1 titularisation, 1 note
Sa note : 5 (à Angers CdF)
Joueur AG du match : jamais

Profitant du large turnover du match d’Angers, Baba Traoré a effectué ses premiers pas en pro lors de ce 16ème de finale de Coupe de France. Le jeune latéral droit de la CFA a été sérieux (5/10), sans crever l’écran ni décevoir, il a disputé 90 minutes, s’attelant surtout à bien défendre. Avec le nombre important de joueurs à son poste (Debuchy, Gajic, Guilbert et même Poko), le Malien n’a pas rejoué depuis et a « participé » à la descente de la réserve en CFA2. Récemment appelé pour disputer le Tournoi de Toulon avec les Aigles, il peut espérer se montrer et pourquoi pas prétendre à plus.

Jean AMBROSE

3 matchs joués, 2 titularisations, 2 notes
Ses notes : 6 (à Angers CdF) et 1 (contre Nantes CdF)
Joueur AG du match : jamais
1 passe décisive

Autre défenseur de la CFA à avoir débuté à Angers : Jean Ambrose. L’ex Senonais a alterné le bon et le moins bon, mais a relevé sa prestation en s’offrant une passe décisive (6/10). Avec les nombreuses absences dans le secteur défensif (Pablo, Pallois…), il a eu sa carte à jouer en Coupe de France, compétition dans laquelle Willy Sagnol a fait tourner son effectif. Le tour suivant, Ambrose est associé à Sané pour la réception de Nantes. C’est la dernière fois qu’il portera le maillot bordelais ! Auteur d’une rencontre horrible, il a accumulé les erreurs, cumulant excès de confiance, fébrilité et désinvolture, il est coupable sur au moins 2 buts encaissés… Heureusement pour lui, l’altercation Sané-Prior dans le vestiaire éclipsera, en partie, sa lamentable partition (1/10).

Ilias HASSANI

1 match joué, 0 titularisation, 0 note

Avec Jean Ambrose, Ilias Hassani a souvent formé la charnière centrale de la CFA. Comme son compère, Hassani a également pu (brièvement) goûté au plus haut niveau. Au moment de se déplacer à Bastia, c’est une véritable pénurie de défenseurs centraux qui touche Bordeaux (Pallois, Sané et Pablo blessés). Titulaire à ce poste pour l’occasion, Clément Chantôme se blesse, c’est là que notre jeune joueur entre en action. Une apparition encourageante, totalement gâchée par une glissade qui coûte un but et fait perdre le match aux Girondins. Après ce malheureux épisode, on ne reverra plus l’ancien Toulousain, Willy Sagnol préférant appeler Jean Ambrose pour compléter son groupe, avec le résultat que l’on connait.

Grégory SERTIC

3 matchs joués, 2 titularisations, 1 note
Sa note : 6 (contre Larnaca)
Joueur AG du match : jamais

C’est une saison noire, ou plutôt blanche qu’a vécue Grégory Sertic ! Quand il s’effondre sur la pelouse du Nouveau Stade après 25′, face à Reims lors de la 1ère journée, personne ne pensait qu’il ne rejouerait plus de la saison… Victime d’une rupture des ligaments du genou, notre ex-capitaine ne refoulera plus les terrains en 2015-2016. Une blessure, certes longue, mais quand on voit Fekir, gravement blessé aussi, un mois plus tard, revenir disputer le dernier mois de compétition, on peut se poser des questions ! Quoiqu’il en soit, le Franco-Croate a sans doute beaucoup manquer à une équipe girondine en manque de repères, lui qui avait bien entamé cet exercice, par une prestation solide contre Larnaca (6/10).

Mauro ARAMBARRI

5 matchs joués, 2 titularisations, 2 notes
Ses notes : 3 (contre St Etienne) et 0 (à Toulouse)
Joueur AG du match : jamais
1 carton jaune

Première recrue du mercato hivernal, Mauro Arambarri est arrivé à Bordeaux avec l’étiquette d’espoir du football uruguayen. Comme Diego Rolan avant lui, il vient du Defensor Sporting, et comme Diego Rolan avant lui, il a vécu 6 premiers mois très difficiles ! Son premier match en Gironde face à Saint-Etienne ne l’a sans doute pas rassuré. Rapidement averti et presque constamment dépassé, il sortira à la pause d’une rencontre manquée (3/10). Sa seconde titularisation sera encore pire puisqu’il participera au naufrage général de Toulouse (0/10). Au lieu de lui donner un second souffle, l’arrivée de Ramé ne lui sera pas bénéfique, puisqu’il sera mis à l’écart. Relégué (mais observé par le Barca) en CFA, il finira la saison à l’infirmerie…

Kévin SONI

4 matchs joués, 1 titularisation, 1 note
Sa note : 4 (à Lille)
Joueur AG du match : jamais

Dans une saison où de nombreux jeunes se sont révélés, Kévin Soni n’a pas pris le bon wagon. Passé professionnel à 17 ans l’été dernier, le Franco-Camerounais a été titularisé très tôt, lors du nul obtenu à Lille. Une première pas franchement réussie (4/10), mais cela peut se comprendre. En CFA jusqu’en décembre, notre numéro 28 revient disputer quelques minutes à Bastia, avant de réaliser une entrée remarquée… dans le mauvais sens du terme par Willy Sagnol face à Kazan. Un manque d’investissement pointé du doigt par notre ancien entraîneur, qui lui offrira ensuite des petites secondes à Angers en Coupe de France. C’était sa dernière apparition en pro de la saison, et peut-être la dernière de sa carrière en Gironde, lui qui cherche actuellement une porte de sortie.

Hazem HAJ HASSEN

1 matchs joué, 1 titularisation, 0 note
Sa note : 4 (contre Nantes CdF)
Joueur AG du match : jamais
1 passe décisive

Comme beaucoup, c’est en Coupe de France que le jeune Hazem Haj Hassen a pu côtoyé les professionnels. Entré en jeu en fin de match face à Nantes, il a disputé les prolongations de cette funeste rencontre. S’il a été l’auteur d’une passe décisive pour Malcom, il s’est aussi montré très maladroit dans ses choix ou devant le but (4/10). Pas toujours titulaire en CFA, le Tunisien n’a plus goûté au haut niveau après ce 1/8 de finale de la Coupe de France. Espoir annoncé au moment de sa signature en Gironde, Hazem Haj Hassen n’a pas réussi à se faire une place ici et ne sera plus bordelais la saison prochaine.

Le bilan général

Ils sont 37 à avoir joué au moins un match professionnel avec les Girondins cette saison ! Un chiffre très élevé, l’équivalent de 3,5 équipes… Les blessures de nombreux joueurs et la (trop) grande rotation effectuée en Coupe de France expliquent en partie cette revue d’effectif. Joueur majeur blessé tout le long de la saison, Grégory Sertic n’a disputé qu’une seule rencontre dans son intégralité… Une absence qui a fait du mal à une équipe en manque d’expérience. Baba Traoré, Hazem Haj Hassen et Jean Ambrose en ont profité pour débuter au plus haut niveau, sans succès, surtout pour ce dernier. Ilias Hassani avait lui disputé quelques minutes en Ligue 1 avec Toulouse, il a fait pareil avec Bordeaux, et fût très malheureux lors de sa seule apparition (à Bastia). Espoir annoncé, Kévin Soni n’a pas réussi à faire son trou cette saison, pourtant placé sous le signe de la jeunesse. Une remarque qui vaut également pour la recrue uruguayenne Mauro Arambarri, qui est pour l’heure à placer au rang des déceptions. A noter également que 4 joueurs ont été convoqués sans disputer la moindre minute : Simon Lefèbvre, Lucas Bobe, David Sambissa et Jules Koundé.

Dès mardi, retrouvez la deuxième partie du bilan des notes.



Publier un nouveau commentaire