Jean-Louis Triaud  (Président FC Girondins de Bordeaux) :
Il y a eu un but de trop. Je sais bien que tout le monde était inquiet de jouer ce match à 14h. Je tremble à l’idée d’en jouer encore un autre à 14h après un match de Coupe d’Europe. On pourrait faire une rotation. Au-delà de cela, c’est le même scénario que l’année dernière contre la même équipe. Il y a 3 minutes à tenir, on a fait le plus difficile, marquer après avoir été égalisé et là, on recule trop. On manque de fraîcheur et visiblement de lucidité aussi. Ce match à 14h, ce n’est pas terrible surtout que nous avons joué un match de Coupe d’Europe jeudi. Après Newcastle, on aura accumulé des heures d’avions et des rentrées nocturnes. Ce n’est pas le fait déterminant mais en tout cas, cela sert d’alibi. J’aurais aimé que nous n’ayons pas d’alibi pour dire que c’est un mauvais horaire. Quand tu fais l’effort et que tu reprends le score à la 76ème minute, tu n’as pas le droit de te faire égaliser, surtout dans ces conditions. Et cerise sur le gâteau, nous avons failli en prendre un 3ème. Sur l’ensemble du match, tant mieux pour Ajaccio parce qu’ils le méritent. On a beaucoup couru dans le vide et on n’a pas su se faire suffisamment violence et s’imposer physiquement. On a subi. Il y a un manque de réflexion, un manque d’analyse et d’intelligence dans le jeu. Comme dit l’entraîneur, si nous jouons 5 minutes de plus, les défenseurs reculent jusque derrière leurs buts.  C’est mieux qu’une défaite. Nous ne ferons pas le parcours parfait.

Francis Gillot (Entraîneur FC Girondins de Bordeaux) :
Ce que je dis aux joueurs restent entre nous. Je suis en colère bien évidemment. Je ne peux pas être content de prendre cette égalisation. C’est un peu un remake du match Nice. C’est rageant de perdre 4 points de cette façon. Il n’y a rien à faire. Nous jouons à 14 heures alors que d’autres jouant l’Europa League ne jouent pas à cette heure-ci. Nous ne disons jamais rien donc nous rejouons une troisième fois à Brest à 14 heures après avoir joué Newcastle. Aujourd’hui nous ne pouvons pas jouer l’Europa League et le championnat avec équité c’est évidence. Malgré tous les efforts que nous faisons, nous ne pouvons pas doubler le jeudi et le dimanche à 14h. Physiquement, c’est impossible. Il a encore fait chaud aujourd’hui. Si nous décidons de jouer l’Europa League à fond, et c’est ce que nous allons faire, il faut nous attendre à perdre des points en championnat et cela arrivera encore. La fatigue vient avec le manque de concentration et de lucidité. Lorsque nou manquons de fraîcheur, nous réfléchissons moins bien.

Henrique (Défenseur FC Girondins de Bordeaux) :
Il y a de la déception. Nous avons deux fois l’avantage au score et défensivement nous n’avons pas été efficaces. C’est quasiment le même but que face à Nice. Maintenant, il faut déjà penser au match de Lyon pour ne pas perdre trop des points sur les équipes devant nous. C’est un manque de concentration au sein de la défense en général et nous le payons cher.

Abdou Traoré (Milieu FC Girondins de Bordeaux) :
Nous avons fait un bon match. Nous n’avons pas eu de chance, ils ont égalisé à la fin. C’est vraiment dommage. Nous avons dominé tout le match mais à la fin, nous n’avons pas su conserver le score. Nous avons un peu relâché après la mi-temps. Nous pensions que nous avions déjà gagné. Ajaccio n’a pas lâché. Ils ont continué à bien jouer. C’est dommage pour le score final car nous avons raté de nombreuses occasions. Nous devons nous améliorer défensivement. Nous ne devons pas nous imaginer que le match est fini quand nous menons au score. Un match n’est jamais fini. On va continuer à travailler défensivement.

Cheick Diabaté (Attaquant FC Girondins de Bordeaux) :
Ce n’était pas un match facile. Ajaccio a marqué vers la fin. Cela me fait penser au match que nous avons joué l’année dernière contre eux. Nous devons bien travailler pour ne pas refaire ce genre d’erreurs. J’ai fait une passe à Tresh qui fait ensuite la passe à Yoan. Quand je suis entré en jeu, je me suis dit que je devais me donner à fond et faire tout ce que je pouvais faire pour aider l’équipe. C’est ce que j’ai essayé de faire. »

Alex Dupont (Entraîneur AC Ajaccio) :
Je pense que sur la physionomie du match, prendre un point cet après-midi n’est pas injuste. Je pense que c’était mérité  au vu du jeu de mon équipe. Une première mi-temps bien maîtrisée même si nous devons gagner dans ses moments-là en étant plus efficace. Une deuxième où nous prenons un magnifique but d’Henrique sur coup de pied arrêté. Nous étions injustement menés même si les Bordelais nous ont peu plus bousculés. Nous revenons au score puis nous sommes remmenés encore. Nous égalisons dans les arrêts de jeu et nous aurions même pu gagner une minute après. Cela veut aussi dire qu’il y a de la qualité dans mon équipe mais aussi du cœur.

Ricardo Faty (Milieu AC Ajaccio) :
C’est une très bonne opération. Nous savons qu’il n’est jamais facile de jouer à Bordeaux. Nous avons montré un joli visage aujourd’hui. Nous prenons un but évitable sur corner mais nous sortons avec un point et nous sommes satisfaits. Il n’y pas de regrets car Bordeaux était certes émoussé de son match en Europa League mais ça reste Bordeaux. Nous avons pris deux buts, il ne faut pas l’oublier. Nous prenons ce point avec plaisir et il faudra confirmer la semaine prochaine à Brest. Nous avions misé sur le fait de bien attaquer, sans reculer à l’inverse de la semaine passée à Lyon. Cela nous a souri pendant ce match.

Source : Girondins.com



Laisser un commentaire