5e Journée  DE  LIGUE 1 | VALENCIENNES  – GIRONDINS DE BORDEAUX

Le journal Marine Et Blanc revient apres quelques jours de vacances et vous emmène a Valenciennes où nos Girondins se rendaient pour le compte de la 5ème journée de Ligue 1, pour ce rendez-vous périlleux au Stade du Hainaut. Rien n’est jamais facile contre cette équipe joueuse et accrocheuse. A nos Girondins de ne pas tomber dans le piège Valenciennois.

Le coach Girondin n’a retenu seulement que 16 joueurs :

Le groupe :

Carrasso , Keita,Marange, Planus, Mariano, Trémoulinas, Henrique, Nguemo, Sertic, Plasil, Maurice-Belay, Obraniak, Saivet, Gouffran, Jussiê, Diabaté

Sané est suspendu pour deux matchs alors que Chalmé, Bellion, Ben Khalfallah, Olimpa sont en réathlétisations ou aux soins. Sacko, Biyogo-Poko, Poundjé, Traoré sont à la disposition de la CFA

Daniel Sanchez a retenu un groupe de 18 joueurs pour la réception de Bordeaux samedi. Grégory Pujol, est bien forfait.

Groupe : Leca, Penneteau,Bong, Ducourtioux, Gil, Isimat-Mirin, Mater, Nery, Traoré,Camara, Danic, Da Silva, Dossevi, Kadir, Saez, Sanchez,Aboubakar, Le Tallec

Absents : Angoua , Djuric , Gomis , Massampu , Pujol , Lala

Du côté de la composition, notre coach Francis Gillot reconduit son 3-5-2 qui a déjà fait ces preuves :

Du côté de Valenciennes, Daniel Sanchez a décidé d’aligner :

Penneteau, Mater (cap.), Simat-Mirin, Gil, Néry,Dossevi, Ducourtioux, Sanchez, Danic, Le Tallec, Aboubakar

Les premières minutes sont équilibrées entre deux équipes qui s’observent, mais notre équipe intensifie son pressing, commence à jouer plus haut et récupère de nombreux ballons même si parfois ils ont quelques déchets. Pourtant les occasions se multiplient pour les deux formations qui se rendent coup pour coup, mais nos Girondins sont de plus en plus dangereux notamment par Maurice-Belay (24e), Obraniak(30e) d’un superbe coup-franc et (40e) sur un service de Maurice-Belay qui est intenable dans cette première période. Malheureusement, aucun but ne sera marqué à cause d’un cruel manque de finition de part et d’autre, le réalisme et la réussite ne sont pas de notre côté ! Tout ceci est bien dommage on méritait mieux au regard des efforts fournis dans ce premier acte.

La seconde mi-temps repart dans le même tempo que la première sur un rythme soutenu mais les Valenciennois sont plus entreprenants, pendant vingt minutes campent dans notre moitié de terrain, nous obligent à procéder en contre mais notre défense est très solide ce soir. Elle fait très peu d’erreurs, ne laisse pas d’espaces aux attaquants, grosse solidité défensive de la part du trio Planus-Henrique-Marange qui fait le boulot ! Valenciennes a trop de déchets offensifs et rate souvent le dernier geste pour nous mettre en danger ce soir. Mais plus les minutes passent et plus les deux formations se contentent de ce résultat nul qui arrange les deux équipes. Mr Jaffredo siffle la fin du match sur un résultat nul qui est logique entre deux équipes qui ont joue le jeu durant ce match. Nos Girondins repartent avec un point, conserve leur invincibilité, avec 9 points pris sur 15 points possibles réalise un très bon début de championnat et devra confirmer au prochain match !

Remplacements :

 Jussiê remplace N. Maurice-Belay (87e)

H.Saivet remplace J. Plasil (73e)

C.Diabaté remplace Y. Gouffran (74e)

 Quelques chiffres :

53% de possession de balles coté girondin contre 47% pour Valenciennes,378 passes réussis pour les bordelais contre 317 cote Valenciennes,12 tirs dont 2 cadres pour Bordeaux(75%) contre 12 tirs dont 3 cadres cote Valenciennois(76%),15 fautes de part et d’autres,4 corners cotes Marine Et Blancs et 8 cote de Valenciennes .

Réactions d’âpres match :

Francis Gillot :

« On espère toujours gagner, ou que ce soit. Mais ce point peut être important. On a fait une belle première période, on a eu des opportunités qu’on n’a pas saisies. La déception vient de là. On n’arrive pas à concrétiser, c’est un peu notre problème en ce moment, mais on ne peut être que satisfait de notre façon d’aborder le match. On a fait un bon premier quart d’heure, on a sorti les ballons proprement. Je pensais que le 4-3-3 était le meilleur système par rapport au système offensif de Valenciennes. C’est une des premières fois où ils ont eu si peu d’occasions. La deuxième période a été très moyenne pour les deux équipes. Mais quand on fait de telles courses en première période, on a un peu moins d’énergie après. A l’extérieur, on ne peut pas être déçu de ne pas gagner. L’an dernier, on l’avait fait mais aujourd’hui, j’ai plus de satisfactions dans le jeu. »

 Cédric Carrasso :

« Nous sentons un Bordeaux solide. C’est important. Nous allons enchaîner beaucoup de matches avec la Coupe d’Europe. Ce genre de matches que tu ne peux pas gagner, il ne faut pas les perdre. Nous essayons de rester concentrés et de bien faire notre travail. Il faut continuer et garder cet esprit-là. »

 Ludovic Obraniak :

« On est toujours invaincu. C’est toujours bien de faire un nul à Valenciennes qui fait un bon début de saison. Quand on fait des bons résultats à l’extérieur, il faut absolument confirmer. On ne l’avait pas fait contre Nice, il faudra le faire absolument contre Ajaccio parce qui si on veut continuer à accrocher le bon wagon il ne faudra pas laisser ce genre de points en route. »

 L’homme du match :

Sans contestation possible et à mes yeux, la défense bordelaise qui a mis à mal les attaquants adverses par une grosse présence !

Prochain match dimanche 23 Septembre à 14h contre Ajaccio au stade Chaban-Delmas, merci et a bientôt pour un nouveau numéro du votre Journal Marine et Blanc !

Pchris31

 

Le blog de Pchris31.sportblog.fr

crédit photo accueil : sport24



Laisser un commentaire