Bien que l’attaque bordelaise ait été mieux en cette fin de saison, le club au scapulaire a réellement besoin de se renforcer offensivement. Et pour cela, les dirigeants girondins auraient, d’après La Gazette des Transferts, dans leur viseur un exilé français : David N’Gog (23 ans). Ce jeune attaquant évolue actuellement en seconde division anglaise, dans le club de Bolton, où il est arrivé en 2011 en provenance de Liverpool pour 5 millions d’euros.

Formé au Paris Saint-Germain où il a ensuite évolué durant deux saisons en tant que professionnel, l’ancien international espoir français a ensuite choisi de rallier l’Angleterre en 2008 et de signer dans l’un des plus grands clubs britannique : le Liverpool FC. Sous les ordres de Roy Hodgson, tout se passait pour le mieux pour lui chez les « Reds », mais suite au renvoi de ce dernier et à l’arrivée de l’entraîneur écossais : Kenny Dalglish, l’avant-centre français fût écarté, notamment avec les arrivées de Luis Suarez et d’Andrew Carroll. En manque de temps de jeu, N’Gog est finalement transféré pour 5M€ à Bolton, club dans lequel il évolue actuellement.

Alors que son équipe ne retrouvera pas la Premier League la saison prochaine, l’ancien parisien semble déterminé à se relancer ailleurs. L’entraîneur des Girondins de Bordeaux : Francis Gillot aurait coché le nom de l’attaquant français pour renforcer son attaque la saison prochaine et la possibilité de rejoindre les Marine & Blanc ne laisserait selon La Gazette des Transferts, pas indifférent le n°9 de Bolton. Cependant, un transfert semblant être délicat au vu des finances du club aquitain, pour celui qui est encore sous contrat jusqu’en juin 2014, l’idée d’un prêt avec option d’achat trotterait plutôt dans la tête des dirigeants bordelais.

Auteur de 8 réalisations cette saison, David N’Gog rejoindra-t-il les Girondins de Bordeaux la saison prochaine ? L’ancien parisien se relancera-t-il en Gironde ?

Affaire à suivre …

Source : Le Foot Gazette des Transferts/Juin 2013

Crédit Photo : facebook.com/officialbwfc



Laisser un commentaire