Redevenu titulaire dans les buts des Girondins de bordeaux depuis le départ de Willy Sagnol, Jérôme Prior s’est confié sur le site de L’Équipe.fr et a avoué avoir frôlé le licenciement lors de son altercation avec Lamine Sané. Confirmant tout d’abord avoir toute la confiance de son entraîneur, le jeune gardien explique avoir été très proche d’une résiliation de contrat suite à son altercation avec le défenseur sénégalais à la fin du match de coupe de France perdu contre le FC Nantes. Ajoutant que de nombreuses personnes au sein du club auraient encouragé la direction à le licencier, Jérôme Prior détaille que son salut est venu de Patrick Battiston et d’Ulrich Ramé qui l’ont justement aidé à remonter la pente. Se sentant aujourd’hui serein, il estime avoir beaucoup mûri suite à une telle expérience et ne souhaite pas se projeter immédiatement sur la saison prochaine et sur la forte concurrence à laquelle il aura à faire face.

« J’ai la confiance du coach, il m’a sorti du trou […] Oui, c’est passé très très près, sans rentrer dans les détails. Certaines personnes ont poussé pour que ça arrive, heureusement que d’autres étaient là […] J’ai une bonne étoile. Maintenant, il n’y a plus de pression. J’ai vécu une saison très riche. Mon premier match en pro, j’ai failli être licencié, une altercation avec les supporters…J’ai appris, ça c’est sûr […] Patrick Battiston est une personne exceptionnelle. Quand t’es au fond du trou, peu de gens essaient de t’en sortir. »

Source : L’Équipe.fr



Publier un nouveau commentaire