Sané

Lamine Sané (26 ans), défenseur polyvalent des Girondins de Bordeaux, s’est confié aujourd’hui sur les ambitions du club et sur son avenir personnel lors d’un entretien pour L’Equipe.fr.

Le défenseur bordelais, s’est tout d’abord félicité de la victoire samedi contre Bastia qui permet à l’équipe de ne pas perdre le contact avec la tête du classement avant de se satisfaire du jeu plus attractif produit lors des premières rencontres, qui était l’un des objectifs que s’étaient fixés les joueurs cette saison. Même si, d’après lui, la fatigue et la répétition des matchs risquent de mettre à mal cette qualité de jeu tant désirée, il espère tout de même qu’elle pourra perdurer tant que l’effectif aura l’énergie de la produire.

Concernant son cas personnel, l’international Sénégalais, reconnait que, comme de nombreux joueurs bordelais, les envies de départs étaient bien présentes mais que le marché estival n’a pas été aussi dynamique que certains l’auraient désiré. Rêvant toujours d’une expérience en Premier League, le joueur déclare tout de même qu’il existe de très fortes chances de le voir toute la saison sous le maillot Marine et Blanc.

Voici les propos du joueur :

Lamine Sané, depuis le début de la saison, Bordeaux jouait bien, mais ne gagnait pas. C’est désormais chose faite.
C’est bien parce qu’on ne voulait pas perdre le fil avec Marseille. Par rapport à l’an dernier, on a passé un cap, on  s’est rendu compte de certaines choses. Face à Bastia, on a eu un peu de mal pendant 15 minutes, mais d’une manière générale, Bordeaux joue mieux, il y a plus d’automatismes. L’équipe a le potentiel pour finir dans les six premiers.

Ces «choses» dont vous parlez, quelles sont-elles ?
L’an passé, on était parfois lourd à regarder. On ne produisait pas beaucoup de jeu. Ça en agaçait certains. Cette saison, c’était un impératif de montrer qu’on savait aussi jouer au foot. Quand la Coupe d’Europe arrivera, ça sera plus difficile. Il y aura davantage de fatigue. Mais tant qu’on a du jus…

Vous-même, on vous annonçait sur le départ pour West Ham…
Et finalement rien !  Je crois que Bordeaux demande beaucoup, mais si ça ne s’est pas fait, c’est que ce n’était pas le moment. On verra bien d’ici la fin du mercato. Même si je rêvais d’une aventure anglaise et même s’il reste une probabilité pour que je m’en aille, je pense que je serai girondin toute la saison.

Pour lire l’intégralité de l’interview, cliquez ICI.

Source : L’Equipe.fr



Publier un nouveau commentaire