A la suite de la publication d’un classement de France Football sur les plus gros salaires de Ligue 1, positionnant le défenseur des Girondins de Bordeaux : Benoît Trémoulinas à la 14ème place avec un salaire de « 3,6 millions/an », le latéral girondin a démenti ce chiffre. En plus de contester ce montant, le réunionnais a aussi évoqué le « salary cap », système qui devrait se développer dans le monde du football.

Qu’est ce que le « salary cap » ?

C’est en fait un plafond salarial  fixé qui est la masse salariale maximale d’une équipe. L’objectif de ce système est de limiter l’accumulation de gros salaires au sein des clubs.

Voici ce qu’a déclaré Trémoulinas à ce sujet :

« Je le comprends, bien sûr. Le contexte économique est difficile aussi pour les clubs de football en France, sauf le PSG des Qataris ou le Monaco du milliardaire russe. Il faudra peut-être en venir à ce qu’ont déjà mis en place Saint-Etienne et les clubs allemands, sauf les trois ou quatre gros : un « salary cap » avec des primes d’objectif. »

SourceSudOuest.fr



Laisser un commentaire