Jean-Louis Triaud/Alain Deveseleer

Hier, lors de la reprise au Haillan, une conférence de presse était programmée afin de présenter la recrue girondine : Nicolas Pallois et l’adjoint du nouveau coach : Sylvain Matrisciano. Le président des Girondins de Bordeaux : Jean-Louis Triaud, également présent a lui aussi répondu à quelques questions.

Concernant l’affaire des paris, dans laquelle le nouveau défenseur bordelais est plongée : « Avant que Nicolas ne réponde, je veux préciser que c’est la première fois qu’une décision sera prise dans ce domaine. Nous ne sommes pas très sûrs du barème de sanctions. Il n’est pas la peine de présumer dans la mesure où c’est une matière nouvelle […]  Si un joueur a commis une faute par rapport à un règlement. Le joueur doit payer sa faute et pas le club. Surtout qu’il ne jouait pas avec nous. »

Concernant le futur recrutement et notamment le cas menant au valenciennois : Lindsay Rose : « C’est un dossier d’actualité au même titre qu’un autre. Certains dossiers peuvent s’accélérer rapidement. Nous serons certainement amenés à nous revoir très rapidement. Nous souhaitons un défenseur central de plus et un joueur offensif. »

Concernant les objectifs de la saison, le comportement de l’équipe semble être au centre de l’attention : « Nous allons les définir entre nous. Cela tient un peu du pari. Cela ne se joue à pas grand-chose. Au-delà du résultat final, nous insisterons sur le comportement et sur la disposition qu’elle aura au maximum pour rentabiliser sa partie. Plus tu gagnes de matches, mieux tu es classé. De la troisième à la huitième place, tout est possible. Des gens ont acheté les deux premières places. »

Et enfin concernant, les possibles offres pour des joueurs bordelais : « Pas vraiment. Pas du tout même. C’est confortable. Nous avons envie de poursuivre avec ce groupe. Nous souhaitons l’enrichir. C’est dans l’air du temps. La rubrique transfert occupe peu d’espace dans les journaux. A ce jour, rien ne bouge, cela nous va parfaitement. A partir du moment où nous serons engagés dans la préparation, il n’y aura plus de sortie possible. »

Les possibles départs, s’il devait en avoir, devraient donc intervenir tôt dans la préparation. Plus tard, les portes seront fermées d’après le dirigeant du club au scapulaire.

Sourcegirondins.com



Laisser un commentaire