Alors que ce soir, les Girondins de Bordeaux sont en déplacement dans le Nord afin d’y défier le LOSC (21h), le président bordelais : Jean-Louis Triaud a décidé de dire tout haut ce qu’il pensait de l’effectif de son club. Le dirigeant girondin pense qu’il y a un manque de caractère dans cette équipe , que personne n’est  : ‘assez fort pour pousser le groupe » et pointe du doigt l’irrégularité bordelaise qui pourrait être due à ce manque de personnalité.

Voici ce qu’a déclaré le président Marine & Blanc dans les colonnes de l’Equipe :

«J’ai tendance à penser que nous avons un effectif de poules mouillées, de mauviettes. Ils sont incapables de se sublimer ou ils ne peuvent pas le faire deux matchs d’affilée. Je ne sais pas s’ils les choisissent consciemment ou inconsciemment, les matchs. Quand on a parlé de la qualification contre le Dynamo Kiev, que je qualifierai de chanceuse, en étant gentil, j’avais dit que j’avais apprécié l’engagement et le dynamisme et espéré que ce n’était pas un coup d’épée dans l’eau. Trois jours après, outre une carence tactique incroyable, on est inexistants dans l’investissement contre Brest. C’est là que j’en conclus que ce sont des mauviettes. J’estime que l’on a un effectif sain, sans voyous ni polémiques. Il n’y a pas de caractères assez forts pour pousser le groupe, le porter, le dynamiser. Pas un seul joueur n’est capable d’insulter ou d’engueuler un partenaire quand il fait une connerie sur le terrain

Allant même jusqu’à traiter ses joueurs de « mauviettes » et de « poules mouillées », le président bordelais créera-t-il un électrochoc qui pourrait faire que les joueurs se transcendent et se « subliment » ce soir sur le terrain du Grand Stade de Lille ?

Réponse ce soir à 21h !

Source :Maxifoot.fr

Crédit Photo : cfoot.fr



Laisser un commentaire

  • si ce sont des mauviettes tu na qua en recruter un ou deux que tu pense quils ne sont pas des mauviettes ca remmonteras la motivation de l'équipe de voir que les dirigeants se sentent concerné !