Retrouvez les notes de la rédaction d’ActuGirondins après le match Angers-Bordeaux (2-2).

Le joueur AG du match :

Younousse SANKHARÉ (6/10) : Décidément, il va finir par jouer avant-centre ! Dans un match où Bordeaux était en difficulté, il a surgit pour ramener le FCGB à hauteur d’Angers, grâce à un but du droit (27′). Si Younousse Sankharé est élu joueur du match par la Rédaction, ce n’est pas uniquement pour sa réalisation. Il a été l’un des plus présents à la récupération (35′ 40′ 44′ 56′ 79′ 81′), initiant souvent le pressing de son équipe. Outre son but, il a effectué quelques projections intéressantes, et s’est montré appliqué dans son jeu de passes (91 % de passes réussies), puisqu’il n’a perdu que 3 ballons. Sa fin de rencontre est plus difficile, il n’arrive pas à stopper Toko-Ekambi sur le but du 2-2 (88′), et a perdu en lucidité, se faisant avertir par la même occasion (90′).

Les titulaires :

Benoît COSTIL (5/10) : Imbattable en matchs de préparation, Benoît Costil boucle sa 3ème rencontre officielle et n’a toujours pas réussi à préserver son but. Toutefois, il est plus que difficile de lui reprocher quoique ce soit sur ce match à Angers, si ce n’est une prise de risque (2′ 45′) pas forcément utile. Concentré sur les phases arrêtées (4′ 32′ 51′ 82′), il a sorti les parades nécessaires devant Coulibaly (34′) ou Mangani (82′). Malheureusement, notre portier a donc dû s’incliner, et ce à deux reprises. Battu à bout portant par Fulgini (11′), il repousse le tir de Toko-Ekambi sur Guillaume (88′) pour le 2-2, bien qu’il ne pouvait difficilement faire mieux. Sauvé par sa barre (65′), il ne lui manque qu’une chose pour briller un peu plus : une défense !

Youssouf SABALY (4/10) : Expulsé à Videoton, Youssouf Sabaly n’a pas profité de ses minutes de « repos » pour se refaire une santé ! Une nouvelle fois, notre latéral droit a été très décevant. Défensivement, il est pris dans son dos par la montée de Capelle sur l’ouverture du score (11′) et a souffert face à Sunu (10′ 39′). Un peu mieux après la pause, il a gagné pas mal de ballons (13), mais a connu trop de déchet (15 perdus). Offensivement, hormis une ou deux montées (41′), l’ancien Parisien a été beaucoup trop discret, surtout quand on connaît ses qualités. Ce n’est que le début de saison, mais cela serait appréciable de retrouver le vrai Youssouf Sabaly.

Jérémy TOULALAN (4/10) : On continue à avoir Jérémy Toulalan en défense centrale. Moins catastrophique que jeudi, ce qui n’était pas compliqué, notre capitaine n’a pas brillé. Passif sur les deux buts angevins (11′ 88′), il est beaucoup trop loin du ballon et de ses adversaires ! Un constat qui gâche totalement une prestation qui était convenable à côté de cela. Auteur de quelques interventions intéressantes (10′ 13′ 43′ 62′ 64′ 77′), il a fait parler son expérience sur plusieurs actions. Dans son jeu long, notre numéro 14 n’a pas connu beaucoup de réussite (6′ 13′ 59′).

Vukasin JOVANOVIC (4/10) : Préféré à Igor Lewczuk, Vukasin Jovanovic a réalisé une prestation très moyenne. Le Serbe a réussi à faire parler son physique (1′ 41′ 42′ 58′ 67′ 80′) et est le Bordelais à avoir gagné le plus de ballons : 20. Face à Baptiste Guillaume, il a remporté beaucoup de duels, mais a perdu ceux qui comptent ! Devancé sur le but de Fulgini (11′), il laisse l’attaquant angevin suivre tranquillement pour égaliser (88′). Des erreurs de concentration qui ne sont pas isolées (17′ 21′) et qui au final coûtent cher… C’est dommage puisque il a été très bon dans la première relance, cherchant toujours une bonne solution, sans se précipiter.

Théo PELLENARD (5/10) : Diego Contento écarté, Théo Pellenard débutait ce match à Angers. Assez incroyablement, notre latéral est dans le coup sur les 4 buts ! Au rayon négatif, il y a bien évidemment, ce temps de retard face à Fulgini pour le 1-0 (11′), et cette fragilité au contact face à Toko-Ekambi sur le 2-2 (88′). Ces deux erreurs sont venus agrémenter une prestation défensive convenable (16′ 56′ 57′ 70′ 80′). Offensivement, il aura été l’homme de l’avant-dernière passe décisive à deux reprises ! Ses ballons en profondeur ont fait merveille et sont le point de départ des réalisations de Sankharé (27′) et Mendy (52′). Dommage de tout gâcher par un manque d’engagement dans sa propre surface !

Lukas LERAGER (5/10) : Positionné en sentinelle, Lukas Lerager est monté en puissance. Sa première demi-heure est en effet plus que médiocre, le Danois étant trop collé à sa défense. Mieux par la suite, malgré son intervention ratée sur la dernière action angevine (45+1′), il a pesé à la récupération, gagnant 20 ballons, dont beaucoup après le repos (52′ 56′ 59′ 67′ 73′), mais a eu du mal à terminer la rencontre. De part sa position, il a touché pas mal de ballons (71), mais n’a pas toujours su bien l’utiliser (17 perdus). S’il ne fait pas tout bien, il a apporté un peu de sérénité au milieu de terrain, ce qui n’est pas négligeable !

Valentin VADA (3/10) : Sorti dès la pause jeudi dernier, Valentin Vada a plus joué ce soir, mais n’a pas beaucoup plus montré son talent ! L’Argentin a été très décevant sur la pelouse de Raymond Kopa, étant trop loin du trio offensif et n’arrivant pas à déclencher de véritables actions. Comme tous ses coéquipiers, il a semblé perdu durant plus d’une demi-heure, avant un léger mieux à la récupération (50′ 56′ 68′). Evidemment c’est surtout dans l’organisation et l’orientation du jeu qu’on attend beaucoup de notre « meneur » et là, il faut bien reconnaître qu’il nous a plus que laissé sur notre faim ! Maladroit et peu inspiré, à l’image de sa tentative de frappe (31′). Remplacé par Jaroslav Plasil (69′).

MALCOM (5/10) : Notre pépite brésilienne a réussi sa deuxième passe décisive de la saison, avec cet excellent ballon en première intention pour Alexandre Mendy (52′). Une action parfaitement menée, qui aura été trop rare dans cette partie. S’il avait les jambes et qu’il a souvent été arrêté illicitement (4 fautes subies), notre ailier a eu du mal à terminer ses actions (19′ 63′ 68′ 71′ 74′) et à concrétiser ses accélérations. Opposé à Capelle, il n’a pas assez provoqué son vis à vis et l’a laissé filer sur l’ouverture du score du SCO (11′). Thomas Touré est venu prendre sa place en fin de rencontre (82′).

Alexandre MENDY (5/10) : Titulaire en lieu et place de Gaetan Laborde, Alexandre Mendy a eu du mal à exister au milieu de la charnière centrale angevine. Malgré sa bonne volonté et sa propension à aller au duel, le joueur formé à Nice a été pataud et souvent maladroit, et n’a touché que 18 ballons, dont 11 perdus. Ses efforts ont quand même été récompensé, puisqu’il vient donner l’avantage à Bordeaux sur un centre de Malcom (52′). Une titularisation et un but, les chiffres parlent pour lui ! Il aurait même pu s’offrir un doublé (61′) et une passe décisive si François Kamano avait concrétisé sa grosse occasion (71′).

François KAMANO (5/10) : Comme Malcom, François Kamano est passeur décisif ce soir, grâce à un bon centre au premier poteau pour Younousse Sankharé (27′). C’est devenu une habitude : notre ailier a fait du mal à ses adversaires, grâce à son coup de rein et sa pointe de vitesse. Malheureusement, et cela se confirme trop souvent, il a tendance à trop en faire ! A plusieurs reprises, il a perdu le ballon en bonne position (41′ 47′ 50′) par des excès d’individualisme. Présent tout au long du match, il a eu le mérite de faire les efforts nécessaires, mais peut regretter, comme nous d’ailleurs, son face à face manqué contre Letellier (72′).

Les remplaçants :

Jaroslav PLASIL (-) : Calamiteux à Videoton, Jaroslav Plasil n’a pas fait une bonne rentrée non plus ! Son apport a été beaucoup trop limité, que ce soit défensivement comme offensivement.

Gaetan LABORDE (-) : Cette fois il n’a pas loupé de but tout fait, mais que de maladresse ! Brouillon, il a perdu plus de la moitié de ses ballons, commis 2 fautes et gâché une très belle balle de contre…

Thomas TOURÉ (=) : Une entrée trop tardive pour être décisive.

L’entraîneur :

Jocelyn GOURVENNEC (5/10) : Calamiteux dans ses choix jeudi dernier, Jocelyn Gourvennec a eu le mérite de changer 2-3 choses. La titularisation de Théo Pellenard en latéral gauche, de Lukas Lerager en sentinelle, voire d’Alexandre Mendy en pointe ont eu un petit effet, bien qu’insuffisants. Malgré la piètre prestation de Jérémy Toulalan en défense centrale face à Videoton, notre entraineur ne semble pas vouloir faire machine arrière. Dans son coaching, il n’a pas été très heureux, les entrées de Plasil ou Laborde furent en effet très mauvaises… A quelques minutes près il aurait pu être rassuré, mais il y a encore énormément de travail pour lui comme pour son équipe.

La Rédaction




Laisser un commentaire